Georges BAPTISTE

1882-1960

Un grand maître de la restauration française

Normand, né à Rouen en 1882, Georges Baptiste fit son apprentissage en cuisine et en pâtisserie chez ses parents, restaurateurs et traiteurs. Il partit de l’établissement familial pour faire une longue carrière à l’étranger, d’abord en Angleterre, en Ecosse puis au Maroc, en Allemagne, au Danemark et en Suisse.


Quand il revint en France, il quitta la cuisine pour le service en salle, Chef de rang, Maître d’Hôtel, dans divers restaurants d’hôtels à Paris (Le Café de Paris, l’Hôtel Ritz, Le Café Riche), puis Directeur de la restauration à l’Hôtel Majestic où il en devint le Directeur Général jusqu’en 1936, date de la fermeture de cet hôtel.

 

Sa carrière continue comme chef d’entreprise. De 1938 à 1951, il fut propriétaire de l’hôtel restaurant la Roseraie, à La Baule. En 1952, il partit en Provence, à Vence où il fit l’acquisition de l’Auberge des Fleurs. C’est en ce lieu qu’il termina sa longue carrière en 1955.

Son historique serait incomplet si l’on n’évoquait pas, d’une part, son engagement dans des associations corporatives et d’autre part, tout son travail pendant de nombreuses années, de 1912 à 1955, comme Président de l’Association Mutualiste la Genevoise (c’était la plus importante société mutualiste d’employés d’hôtels et de restaurants en France jusqu’aux années 1960).

 

Mais là ne s’arrêtèrent pas ses activités. Il donna pendant de nombreuses années des conférences sur l’évolution de sa profession de restaurateur comme il se nommait souvent.


Il aimait transmettre aux jeunes professionnels la passion de son métier. Il écrivit d’ailleurs un livre sur la restauration « La Grande Cuisine Moderne au XXème siècle ».

Coupe Georges Baptiste

Concours du Meilleur Maître d'Hôtel

France - Europe - Internationale

©2013 - 2019 Coupe Georges Baptiste